THE PASSAGE VAN EEN REUS à PLUS TARD - oct/dec 2021

New
Surprise - Platform

Cet été, tout au long de Park Poétik 2021, le collectif d’art KNEPH a créé une installation vivante dans le Parc de Forest. Cinq arbres jouaient les rôles principaux dans le projet Platform Poétik 2.0/Gryoo. L'installation, qui s’est développée comme un fongus en expansion jusqu'à une forêt de poésie, dépeint astucieusement des problèmes contemporains.

Nous sommes arrivés au dernier arbre : le Marronnier. 

 

Cet arbre souffre d’un chancre bactérien du marronnier et est en train de mourir. C’est pourquoi il est entouré depuis quelque temps par des barrières de sécurité. Park Poétik, KNEPH & la Commune de Forest veulent donner une nouvelle vie à ce géant et témoin historique aujourd’hui menacé de disparaître, en travaillant avec l’artiste Charles Djeumou.

Charles sculpte les parties mortes des troncs d’arbre afin de leur offrir une nouvelle forme de vie. Il fera cela en travaillant sur place, tout près du marronnier malade. L'arbre ne semble pas malade mais il est rongé de l'intérieur par le champignon. Les branches portent encore des feuilles. Le tronc reste debout et peut se coucher pour permettre aux nouvelles pousses de germer.

L'image est une bouée d'espoir pour l'avenir. Parce que préserver la nature est une urgence absolue pour toute l'humanité.

 

Plus d’infos?

158 jaar oude boom in park van Vorst moet geveld worden wegens ziekte | BRUZZ